Conclave avec les dignitaires mourides : Serigne Mountakha sans langue de bois

Comme s’il les prenait à témoins, le khalife général de la communauté mouride a convoqué l’ensemble des Cheikhs et dignitaires mourides et autres descendants de Serigne Touba Khadimou Rassoul, ce jeudi. Une rencontre tenue cet après-midi à la résidence Cheikhoul Khadim, et lors de laquelle le successeur du regretté Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké a non seulement décliné sa feuille de route, mais surtout délivré lui-même ses messages aussi bien aux mourides et aux musulmans de tous bords, qu’ aux autorités étatiques, politiques, coutumières et autres citoyens lambdas.

Tous sont unanimes sur un fait : le nouveau guide de la confrérie mouride ne mâche pas ses mots. Mieux, il apparait très clairement que Serigne Mountakha Bassirou Mbacké est très informé de tout ce qui se trame dans la cité religieuse et ses environs. Que ce soit quelque chose de positif ou pas, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké sait tout et comprend tout.

Son califat, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké ne s’y attendait pas. D’ailleurs, il déclare que l’idée ne lui a jamais effleuré l’esprit. Devant l’assistance complètement médusée, il indique qu’il n’acceptera jamais et pour rien au monde que quiconque lui barre la route. Donnant son propre exemple, il retrace son compagnonnage avec son regretté prédécesseur au califat de Touba, expliquant sa dévotion et toute sa fidélité à feu Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké.

Invitant les descendants de Serigne Touba et les fidèles au respect des valeurs incarnées et invoquées par son vénéré grand-père, le fondateur du Mouridisme, le nouveau khalife les a exhortés à rompre avec les interdits pour se conformer aux percepts de l’islam tel que enseignés par Cheikh Ahmadou Bamba.

Aux acteurs politiques, et autres autorités de tous bords, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a renouvelé sa disponibilité tout en les exhortant à cultiver la paix et le respect de son prochain. Aussi, Serigne Mountakha Mbacké qui était entouré de son « gouvernement », accroupi autour de lui, a incité les uns et les autres au retour aux valeurs, au respect des interdits de la religion islamique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire