Nicolas Sarkozy sur TF1 : « Il n’y a pas le plus petit commencement d’une preuve »

AFFAIRE – A l’issue de deux jours de garde à vue dans les locaux de l’OCLCIFF, l’office anti-corruption à Nanterre, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de détournement de fonds publics libyens » et placé sous contrôle judiciaire. « Il n’y a pas le plus petit commencement d’une preuve », s’est défendu l’ancien président de la République sur TF1. Suivez en direct les dernières informations et réactions.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire